MINISTERE FINANCES


VOYOUS  DE  LA  REPUBLIQUE


Dans l'affaire VERIFIANCE, marque déposée par BANQUE de FRANCE le 9 mars 2006, il s'agit de chantage, de corruption, de marchés publics truqués etc ...


Rédacteur :  Joël Touvron          



Cinq milliards d'Euros ... Imaginez le nombre de logements sociaux avec cet argent ... C'est le prix de construction d'une douzaine de stades de France ...


Aujourd'hui encore, notre Banque de France " blanchie " les malversations de la pompe à finances MANTIS.

4000 gendarmeries mobilisées pour alimenter la banque de données du ( Fichier National des Chèques Volés ).

Pompe à finances développée par le service informatique de la Direction Générale de la Gendarmerie, sous la direction mafieuse du Ministre de l'intérieur Charles P...

MANTIS facture à la grande distribution, le travail de milliers de Gendarmes, sous la forme de contrats de consultation du  ( Fichier National des Chèques Volés )

La Banque de France, est à la manœuvre dans son projet mafieu d’association avec la pompe à finances MANTIS comme en témoigne le Procés Verbal ci joint  :  MANTIS



                            

    Jean Claude Trichet      Jacques de Larosière


Que certains, jeunes ambitieux de l’inspection des finances puissent pour des raisons d'égo et de carriérisme, s'acoquiner avec les politiciens, en jetant l'opprobre sur  l'institution BANQUE de FRANCE, est ahurissant.


En 2006, lors d'un chantage, dans le cadre d'un marché public truqué, Banque de France a détourné la marque de MANTIS pour sa propre marque VERIFIANCE.

Marque déposée à l'INPI par BANQUE de FRANCE le 9 mars 2006   VERIFIANCE marque de BANQUE DE FRANCE

Je suis droit dans mes bottes, pour faire face à ces voyous qui arborent les couleurs de la république et se cachent derrière les remparts de leurs belles institutions.

Banque de France me doit deux années de travail alors, je suis comme le petit dans la cour de récré,  à qui le grand a piqué son ballon, qui n'a d'autre alternative que de cafter.


Ce n'est pas du lobbyisme, ce n'est pas non plus de la délégation de service public, mais de la magouille ordinaire entre copains et coquins de notre République.


Un officier de la Direction Générale de la Gendarmerie a attiré mon attention sur ces malversations.

Aujourd'hui Général à la retraite, cet officier dans sa droiture intellectuelle de militaire, voyait d’un très mauvais œil que des milliers de gendarmes, puissent contribuer aux malversations de cette pompe à finance ...


Vous pouvez me contacter sur :  touvron.joel@orange.fr


NB : Plus de 200 millions d'Euros sont prélevés chaque année par les banques sur les comptes des  Français les plus démunis qui émettent des chèques sans provisions, soit près de 5 milliards d'Euros depuis 1993, pour simplement alimenter le  FNCI  (Fichier National des Chèques Irréguliers).


Ces sommes qui dépassent l'entendement de chacun sont prélevées aujourd'hui et chaque jour, aux plus pauvres d'entre nous, qui émettent des chèques sans provision.  et tout ça bien sûr après impôts ...


Les pauvres trop nombreux n'intéressent personne, sauf les banques lorsqu'il s'agit de leur prendre des euros, car les pauvres sont effectivement très très très nombreux ...


J'ai communiqué ces informations aux institutions dont vous trouverez les fichiers d'adresses E-mail :



E-mail de la Direction de la Banque de France

E-mail Divers de la Banque de France

E-mail de la Direction Générale de la Gendarmerie

E-maill des Préfets de région

E-mail des Députés de l'Assemblée Nationale